22 avril 2015

Nos réalisations : Déjà un Akurate DS/2 pour un passionné de musique ET de cinéma

Pas facile la vie de passionné lorsqu'on aime autant le 4ème (Musique) que le 7ème art (Cinéma), pour bien faire les choses notre passionné du jour s'est concocté une pièce dédiée dans laquelle il peut tranquillement combiner les deux.

Afin d'obtenir le meilleur résultat, il a séparé les fonctions avec un cinéma dédié équipé de 5 haut-parleurs conséquents, deux subwoofers et un vidéoprojecteur Sony que nous lui avons récemment fourni.

Pour la musique, il a longuement écouté chez nous le système qui lui plairait le plus, il a assez rapidement compris que l'essentiel est dans la source et qu'une bonne bibliothèque peu coûteuse telle que la KEF LS50 peut donner d'excellent résultats si elle est bien nourrie, c'est ce que nous avons fait avec l'ampli NEODIO NR600, upgradé plus tard en NR800, ce duo est bluffant pour son tarif, l'enceinte ne coûtait que 999€ la paire! et je félicite le client d'avoir eu l'ouverte d'esprit de ne pas vouloir directement ouvrir un gros budget enceinte avant d'avoir une bonne source et un bon amplificateur.

LINN Akurate DS/2

La source justement, c'est la conclusion de patientes années de construction du système hifi:
  • en 2010 il commence par un LINN Majik DS qu'il colle à son ensemble home-cinéma,
  • en 2012 il décide d'investir en séparant la musique du home-cinéma avec l'amplificateur NEODIO NR600 + KEF LS50
  • en 2013 upgrade du NEODIO NR600 en NR800 + Barrette secteur NEODIO sur mesure (chaînon très important),
NEODIO NR800
Enfin, 2015, vient l'instant de revenir à la source de tout et après une démonstration à domicile: mise à jour du LINN Majik DS par un tout nouveau LINN Akurate DS/2.
Ce qui nous a donné l'occasion d'améliorer le câblage et d'optimiser les positionnements, en effet, l'ensemble home-cinéma prend tellement de place que les KEF LS50 sont délicatement placées sur les subwoofers, le client envisage maintenant de repenser sa pièce pour pouvoir placer les enceintes plus librement, toutefois, le résultat est déjà très bon comme cela sur les cales en Liège.

KEF LS50
Bon point : les électroniques sont placées directement sur un sol rigide, il n'y a pas de meilleur meuble possible, le rôle de terre mécanique pour l'écoulement des vibrations est ici à son optimum.

Voici donc l'exemple d'un système patiemment construit, qui a su rester cohérent tout au long, aucun argent perdu en reventes successives par des achats compulsifs et une certaine ouverture d'esprit pour arriver à cet excellent rapport plaisir-prix.

Maintenant seulement il pourrait être venu le temps de remettre en cause les excellentes KEF LS50 car la source et l'amplificateurs sont suffisamment d'excellente facture que pour justifier d'aller plus loin, qui sait... 2016, 2017 ? d'ici là, assurément encore de longues années de bonheur :)





Aucun commentaire:

Publier un commentaire