6 juin 2016

Sony VPL-HW65: Retour après calibration

Le Sony HW65 nous avait impressionné par son rapport Q/P lors de sa présentation, aujourd'hui nous l'utilisons depuis quelque temps et nous avons pu le calibrer, voici nos impressions :


HW65 - Juste placé
Installation au plafond fort facile grâce à ses trois vis, il est compatible avec le support abordable Vogels PPC-1500 malgré une vis centrale fort en avant. Une fois installé il se montre très stable et très silencieux.

Nous l'avons placé dans notre salle d'expo "Brut" à environ 4m d'une toile blanche matte de 2.74m de large à coefficient 1.1. Et c'est bien le seul défaut que nous aurions à lui formuler, si nous désirons remplir toute la toile il nous faut aller chercher en quasi butée d'optique et à cette position l'optique montre ses limites, un léger voile flou apparaît, je dis bien léger, si je réduis l'image à 2.4m alors l'image reprend un piqué bienvenu comme Sony sait le faire.

Le rapport de dimension s'établit donc à 1.66.

Passons ce premier point pour nous intéresser à toutes les bonnes nouvelles :


D'origine, le mode "Reference" est celui qui se veut le plus fidèle et voici la mesure de celui-ci en fidélité de couleurs  sur pas moins de 30 points dont 6 variations IRE de blanc.

Lampe environ 150h avant tests et calibrations.

On peut lire sur le rapport ci-dessous que la fidélité des couleurs est bien relative sorti de boîte, les initiés comprendront de suite, pour les autres sachez que l'on considère une variance DeltaE de 3 comme "acceptable" et en deça de 1 comme non discernable à l'oeil.

Malheureusement, la moyenne de DeltaE s'élève à 4.8 et des pointes montent à 12.4 ce qui est sacrément mauvais pour un produit aussi récent...


Sony HW65 - Reference mode - Color checker
Heureusement, Sony a amélioré son CMS, toujours basique versus celui d'un VW520 p.ex. ou d'un JVC RS500/600 mais il permet déjà de faire pas mal de choses comme on peut le voir ci-dessous, après avoir réglé le contraste/luminosité pour éviter les saturations (41.5 cd/m² Max), le point D65, les balances de blanc et retouché les différentes primaires (Rouge, Vert, Bleu) et secondaires (Cyan, Magenta, Jaune) nous avons fait une première re-lecture du balayage de couleurs et observé une nette amélioration (Delta E moyen à 2.1) ensuite nous avons rebouclé en retouchant autour des autres couleurs proposées par cette charte, le compromis trouvé nous a permis d'abaisser le DeltaE à 1! Tout en conservant une performance sans pic soutenu.


Sony HW65 - Color checker - Calibré par Silences
Reste que les primaires ne peuvent être atteints, le cadre Rec.709 est respecté à 93.9% ce qui est déjà une valeur honorable pour un produit Full HD dont l'ambition n'est pas d'être fidèle aux standards BT.2020.

Une fois calibré nous n'avons perdu que 2 cd/m² de luminance passant de 43.5 à 41.5cd/m², une excellent nouvelle.

Lorsque nous suivons cette calibration par un visionnage on ressent immédiatement la fidélité de couleur dans les textures plus matérielles, la végétation montre une belle texture également, le grain de peau  semble bien plus naturel et la profondeur de champ a été augmentée.

Les modules de fluidité d'image sont de toute beauté et présentent peu d'artefacts, de halo et induisent très peu ou prou de variation colorimétrique. Regarder un film d'action ou un match de football sans en perdre un miette ne s'accompagne pas d'une frustration.

A l'heure où nous écrivons ces lignes, nous attendons un nouveau protocole pour régler l'apparition étrange d'un DeltaE élevé au point "Black" et IRE10/20. (Dominante Rouge élevée mais invisible lors d'un visionnage) Nous vous tiendrons bientôt au courant.

Conclusion:

Ce Sony HW65 déjà étonnant lors de sa présentation a montré un potentiel élevé avec une fidélité de couleur, après calibration, qu'on ne rencontre que rarement dans cette gamme de prix. Il a l'avantage d'offrir une excellente prestation à un tarif contenu en attendant l'apparition de projecteurs 4K plus abordables.

Il faudra uniquement veiller à ne pas le placer en butée de lentille pour s'accorder la meilleure des prestations.

Assurément le meilleur rapport Q/P du moment....une fois calibré.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire