21 février 2020

LINN Klimax Solo et Twin en démo

Nous avons reçu les LINN Klimax Solo dernière génération en expo, libre à vous de venir les comparer aux meilleurs amplis du marché sur nos magiques enceintes Boenicke ou LEEDHs.


Le Klimax Solo est la version la plus aboutie des amplificateurs de LINN, équipé d'une alimentation Dynamik de 1300W il est capable de délivrer en continu 500W sous 4Ohm (Pour rappel, LINN annonce toujours sous 4Ohm pour prouver qu'ils supportent ces charges plus difficiles mais aussi car leurs enceintes sont toujours sous 4Ohm).

Son architecture est unique dans la gamme, développée uniquement pour les Solo, la topologie en classe AB utilise des transistors bipolaires alors les Majik et Akurate utilisent des MOSFETs monoblocs en cascade.

Les transistors bipolaires utilisés offrent une linéarité bien plus grande que les MOSFET, c'est inhérent à la techno bipolaire, leur pilotage est donc plus "garanti" ce qui permet de les multiplier au nombre de 8 pour obtenir les 500W en sortie tout en contrôle et sans distorsion entre les transistors.

Le boîtier Klimax offre une configuration alim/puissance parfaitement séparée par la création de logements amagnétiques défoncés par CNC dans le bloc massif d'aluminium, isolant l'alimentation de la carte audio, c'est comme avoir une alimentation séparée mais sans craindre les problèmes d'interconnexions et de longueurs de câbles.


Comparés au LINN Klimax Twin, version stéréo, on sent l'amplificateur autrement plus serein, plus magistral. Rien ne semble pouvoir l'ébranler, l'expression d'une main de fer dans un gant de velours lui convient parfaitement.

Le trait se matérialise plus, l'os se pare de plus de chair alors que la scène sonore s'agrandit pour s'approfondir plus encore.

C'est bien simple, ils passent magistralement le test des LEEDH E2, enceintes ô combien difficiles à driver... et c'est rare.









Aucun commentaire:

Publier un commentaire