6 août 2020

Nouveauté : LINN Majik DSM en droite ligne de Selekt DSM


C'est une excellent nouvelle que nous apporte LINN et le moins qu'on puisse dire c'est qu'ils n'ont pas chomé:

LINN MAJIK DSM 2020


L'itération 2020 est déjà la variante /4 (Cinquième donc) du célèbre "Tout en un" lancé en 2009 sous le nom de Majik DS-I qui n'offrait alors pas les connexions HDMI.

File:Majik DS-I silver 3Qright RGB 72dpi.jpg
Majik DS-I sorti en 2009

En 2012 apparait le premier DSM qui s'équipe donc des HDMI en 1.4 et voit sa performance sonore s'améliorer alors que la variante Black devient...full black.



En 2015, le Majik DSM/2 reçoit les connectiques EXAKT et bénéficie alors, notamment, d'un upgrade de l'horloge pour une sensible amélioration sonore. Très rapidement, l'HDMI 2.0 apparait sur le Majik DSM/3 sorti en 2016.

Cette fois, c'est une refonte totale qui est lancée aujourd'hui même par LINN.


Basée sur le boîtier et la nouvelle architecture introduite par le Selekt DSM, absolument tout y est neuf.

Tout d'abord le boîtier, rapetit à un carré de 35x35cm et 10cm de hauteur, accueille un nouvel écran bien plus grand TFT Full HD lisible de loin.



Les touches piano sont également reprises du Selekt DSM et adaptées à un usage sans le Dial qui reste une exclusivité du Selekt DSM. En effet, une nouvelle touche placée à droite des 6 touches de raccourcis joue ce rôle et permet donc de régler le volume, les entrées et même de paramétrer l'appareil.

Une nouvelle touche !


Esthétiquement, on sent également clairement la filiation avec le Selekt DSM.
La face avant sans joint ni raccord déborde en arrière et englobe le capot en aluminium dont les fentes découpées au laser laissent entrevoir les entrailles ainsi qu'assurent le refroidissement.



La face arrière confirme la présence de pas moins de 4 HDMI 2.0a ainsi que des éléments suivants :
  • Un Ethernet blindé
  • 1 x S/PDIF in/out
  • 1 x TosLink in
  • 1 Line in + Phono MM intégré issu de Urika II
  • 1 Line out
  • 1 paire de connecteurs HP

Jusque là classique mais le Selekt DSM a également apporté :
  • un USB Class 2
  • un WiFi 5GHz ac !
  • une connectique Bluetooth 4.2
Ces deux derniers pouvant être simplement désactivés par le logiciel Konfig.

Derniers détails concernant l'extérieur avant d'attaquer les entrailles de la bête:
  • la face avant accueille désormais une sortie casque en 6.25mm
  • Les pieds caoutchouc disparaissent au profit de 4 pieds alu usinés.
  • L'interrupteur d'alimentation passe à l'arrière.
Si l'on s'intéresse à l'électronique, la refonte est également totale, en effet il s'agit bien d'un mini Selekt DSM avec le DAC standard et son amplificateur de 2 x 100W en classe D propriétaire.

En effet, le Selekt DSM a introduit une nouvelle amplification en Classe D entièrement développée "in-house" et depuis reprise pour la Série 3 et maintenant le Majik DSM.


On le sait, l'avantage numéro 1 d'une Classe D est son efficacité énergétique et cela convient très bien à une solution all-in one dont le boîtier est souvent fort plein et donc difficile à refroidir.

La partie streaming laisse donc tomber l'ancien DSP "Power PC" pour passer à une puce récente ARM et bien plus performante. Le DAC est également issu de chez AKM (4493 - 4497 pour Katalyst) ce qui devrait offrir un véritable bond sonore face au vieillissant Wolfson intégrant l'actuel Majik DSM.


Bref, il n'y a plus aucun élément de la série Majik et c'est une nouvelle ère issue du Selekt DSM qui est désormais disponible.
Sachant à quel point le Majik DSM était un killer en Q/P, je suis impatient de pouvoir tester ce nouveau Baby Selekt.

Les prix sont déjà connus à 3.570€ TTC - Finition unique en noir


Aucun commentaire:

Publier un commentaire