28 mars 2021

LINN Organik DAC: Comment çà marche ?

Spécialisé depuis toujours dans la production de sources du plus haut niveau, LINN lance une nouvelle génération de DAC qui établit un nouveau standard pour LINN.

 

 


Contrairement à Numerik, CD12, au Klimax DS, premier streamer audiophile au monde sorti en 2007 et même à l'innovation de Katalyst sortie en 2016 Organik ne fait plus appel à un DAC thrid party mais est le fruit d'un développement à 100% LINN.

Comme l'explique si bien et de façon concise, Phil Budd  :

"Until now, we’ve engineered the best possible results from specially selected third-party DAC chips. With our CD12 DAC design in 1997, we pushed the boundaries by specifying a separate upsampling chip before the DAC chip to improve performance. A similar design was used in our original Klimax DS ten years later. The high point reached by Katalyst DAC marked the limit of what we could achieve using a third-party chip, so for next generation Klimax DSM we designed our own DAC from first principles, and Organik was born.
– Phil Budd, Senior Design Engineer "

 

Organik s'affranchit des DAC choisis dans le large catalogue de chipsets intégrés pour créer leur DAC vraiment novateur basé sur un FPGA et des composants discrets combinés pour former un ensemble qui permet de contrôler chaque aspect de la conversion numérique/analogique.

Un chipset third party a toujours des éléments configurables et d'autres figés par le fabricant.

L'une d'entre elles la compatibilité de formats et ici Organik apporte de nouvelles compatibilités audio:

  • PCM en 24 bit - 384kHz
  • DSD 64/128/256

Alors, à quoi sert le FPGA ?

Déjà présent dans le schéma DS/DSM il passe ici à de nouveaux algorithmes afin de gérer l'upsampling, le contrôle de volume et la gestion sans distorsion du signal modulé de sortie (PWM), il fournit un signal modulé prêt à être directement interprété par l'étage suivant : la conversion en composants discrets.


 

L'étage de conversion à composants discret converti en signaux analogiques avec un niveau de distorsion jamais encore atteint par LINN (20db meilleur que Katalyst !) grâce à une nouvelle horloge à niveau de jitter ultra bas et surtout la distrbution de celle-ci a été conçue avec le plus grand soin afin d'obtenir une précision de synchronisation encore jamais atteinte. Cela a été rendu possible par une distribution à canaux d'iso longueurs et une diffusion double face afin de réduire le trajet au minimum.

Si nous regardons plis en détail :

 


Le FPGA gère l'upsampling 2048x, la conversion de volume et toute la gestion de Space optimisation en 48bit. Ce signal est ensuite modulé en un signal à 5bit, afin d'attaquer 32 (2exp5) circuits flip-flop bascule synchrones.

Chacun de ces flip-flop possède un réservoir d'énergie afin de conserver sa valeur jusqu'au mot suivant et éviter toute variation de tension.



Afin de synchroniser ces 32 bascules flip-flop LINN a introduit l'horloge la plus précise qui soit avec un niveau de fidélité aussi bas que quelques femtosecondes soit 1 millionième d'un milliardième de secondes et...

 


...afin d'assurer que le signal arrive exactement au même instant à chaque bascule les chemins ont été adaptés pour représenter précisément la même longueur de trajet.

 


 

De plus, les composants ont été choisis pour leur compacité et le montage en double face a permis de réduire au maximum toute variation de tension entre chacune des bascules.

Enfin, les cartes produites pour la nouvelle famille Klimax DSM bénéficient de nouvelles techniques de peuplement en phase vapeur qui permettent d'utiliser les composants les plus compacts avec les tolérances les plus fines du marché.

Organik est le résultat de nombreuses innovations qui le place au plus haut de la performance qu'il est possible d'atteindre aujourd'hui.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire